LE BIEN-ÊTRE COMPORTEMENTAL DU CHIEN


div / dimanche, octobre 18th, 2020

Connaissez-vous les 5 libertés fondamentales du bien-être animal ? Elles font référence aux conditions de vie requises pour les animaux placés sous la responsabilité de l’homme. Le bien-être (minimal) d’un animal est garanti lorsque les conditions suivantes sont réalisées :

– Absence de faim, de soif et de malnutrition.
– Absence de douleur, de maladie et de blessure.
– Confort physique.
– Absence de peur ou de détresse.
– Pouvoir exprimer les comportements naturels de l’espèce.

J’aimerais aujourd’hui focaliser notre réflexion autour du dernier point énoncé ; l’expression de comportements naturels (normaux) pour l’espèce. J’en ai déjà parlé récemment dans un article sur les “bêtises”, que vous pouvez trouver plus bas sur cette page. Je vous expliquais que c’est une notion propre à la pensée humaine. Les chiens agissent dans le seul but de répondre à des besoins : émotionnels, physiologiques, comportementaux.

 

Bien-être comportemental

Un animal qui n’a pas la possibilité d’exprimer certains comportements naturels peut ressentir de la frustration, du stress et de l’ennui. Cela conduit au développement de comportements problématiques pour l’humain ; des comportements normaux qui augmentent en intensité et en fréquence, des comportements anormaux (comme la stéréotypie) et parfois, un état dépressif.

Chez le chien, les comportements normaux/naturels les plus brimés sont: aboyer, se rouler dans des odeurs fortes, creuser, mâchouiller des objets, mordiller dans le jeu, sentir des odeurs, chercher de la nourriture, chasser. On m’appelle régulièrement pour savoir comment stopper ces comportements.

Cependant, en empêchant l’expression de ces comportements, on risque fortement de créer des problèmes. Les besoins comportementaux ne sont pas comblés et le chien cherche d’autres exutoires. Ce qui se produit généralement, c’est le plus on restreint l’animal, le plus les comportements en question deviennent plus intenses ou fréquents quand le chien a l’occasion de les exprimer. Vouloir les éliminer est donc une très mauvaise idée.

Les besoins liés à la race

Au-delà des comportements naturels de l’espèce, il faut aussi prendre en compte ceux qui sont importants pour une race. Nous avons sélectionné certains comportements parce qu’ils avaient une utilité. Cette sélection a créé une forte base génétique et ces comportements peuvent donc apparaître dans des contextes et face à des stimuli similaires à ceux qui doivent initialement les générer. Le problème est que certains de ces comportements peuvent être problématiques s’ils apparaissent dans un contexte familial. Un exemple assez courant, c’est le Border Collie qui attrape les mollets de ses gardiens. C’est un comportement normal pour cette race et il se déclenche très souvent face à des objets et personnes en mouvement.

Que faire ?

Punir le comportement n’est certainement pas la solution. Au contraire, c’est généralement une source de problèmes. Un chien doit avoir la possibilité d’exprimer ses comportements naturels et si ces comportements nous posent problème, on peut:

Rediriger ses besoins sur des activités autorisées, proposer des alternatives. Par exemple, en lui donnant des objets qu’il peut mâchouiller ou détruire. Essentiellement, il faut CANALISER LE BESOIN COMPORTEMENTAL et non pas l’empêcher.

Bien le stimuler, physiquement et mentalement. Un chien bien stimulé se repose facilement et ne cherche pas d’exutoires dans son environnement de vie (sauf les activités autorisées à disposition).

Lui donner la possibilité de faire des choix, d’avoir le contrôle de sa vie. Le plus possible…

Gérer l’environnement et retirer les stimuli déclencheurs. Ce c’est particulièrement important pour l’aboiement. Par exemple, votre chien aboie sur les passants… Installez des brises-vue, empêchez-le d’accéder à la partie du jardin qui est à coté du passage, etc.

Connaitre les besoins de l’espèce et de la race qu’on choisit, AVANT DE PRENDRE UN CHIEN. Cela évite les mauvaises surprises, parce qu’on ne peut pas simplement appuyer sur un bouton pour stopper certains comportements, contrairement à ce que certains semblent croire.

Groupes Facebook pour répondre aux besoins comportementaux du chien:

Foraging / Enrichissement alimentaire
Enrichissement Mental du Chien de compagnie
Canine Enrichment – Enrichissement canin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *