L’efficacité des phéromones apaisantes


Actualités scientifiques, Comportement, Thérapies / samedi, mars 31st, 2018

Le stress est souvent à l’origine de comportements problématiques qui sont difficiles à gérer.  Les produits à base de phéromones sont de plus en plus utilisés pour apaiser nos animaux en situation de stress. Ils ont pour avantages de n’avoir aucun effet secondaire, de pouvoir être utilisés sans ordonnance vétérinaire et d’être vendus à un prix abordable. De plus, ils sont disponibles sous plusieurs formes (spray, collier, diffuseur électrique), ce qui permet une utilisation adaptée à différents besoins.

Comment les phéromones apaisantes agissent-elles ?

Les phéromones sont des substances chimiques produites par un organisme pour déclencher des réactions physiologiques et comportementales spécifiques. Elles sont envoyées vers l’extérieur de l’organisme (selles, l’urine, les secrétions génitales, la peau, le lait maternel…) pour déclencher des réactions chez un autre individu.  Elles peuvent induire différents types de comportements comme par exemple : la reproduction, la fuite, le marquage territorial ou l’apaisement. 

Les phéromones thérapeutiques sont synthétiques et copient celles qui sont libérées par la mère pour attirer les petits vers les mamelles. Elles jouent sur la mémoire émotionnelle, car elles sont associées à une grande sensation de bien-être et de relaxation. Elles sont utilisées pour améliorer l’état émotionnel du chien dans des situations stressantes comme : les absences du maître, le transport en voiture, une visite chez le vétérinaire ou l’arrivée dans un nouvel environnement.

Les résultats d’études cliniques

Comme pour toute substance agissant sur l’organisme, des études sont menées pour en tester les effets, l’efficacité ou encore la durée d’action. Avec la popularité grandissante de la phéromonothérapie, plusieurs essais cliniques ont testé leur pouvoir apaisant sur les chiens (1-3). Notamment dans des situations telles que des visites chez le vétérinaire, l’arrivée en famille ou lorsqu’il y a des feux d’artifice. Pour évaluer les changements émotionels, les scientifiques ont observé les comportements indicateurs de stress, d’anxiété, de peur et de relaxation, et les ont noté selon leur intensité. Ils pouvaient donc comparer l’intensité des comportement specifiques avec ou sans exposition aux phéromones.

La plupart des chiens qui étaient exposés aux phéromones dans des situations stressantes montrait des comportements plus calmes que ceux qui n’étaient pas exposés aux phéromones dans le même contexte, ou que ceux qui recevaient un placebo. Par exemple, dans la salle d’attente chez le vétérinaire, les chiens apparaissaient plus détendus et moins anxieux (1). Les chiots arrivant dans leur famille d’adoption qui portaient un collier impregné, mettaient moins de temps à s’adapter et à se détendre que ceux qui n’en portaient pas (2). Une troisième étude a démontré que les phéromones pouvaient réduire l’intensité de certains comportements causés par la peur, sans pour autant les éliminer (3). Par exemple, les chiens qui habituellement s’agitaient et faisaient les cent pas, étaient plus calmes, mais pas totalement détendus.

Ces études montrent donc que les effets apaisants des phéromones sont bien réels et viennent soutenir les nombreux témoignages de propriétaires d’animaux. Cependant, si elles ont pour effet de réduire l’intensité des comportements liés à la peur, l’anxiété ou le stress (et donc améliore l’état émotionnel de l’animal), elles ne les éliminent pas totalement. Pour renforcer leur efficacité, il est donc conseillé de les associer avec des protocoles de modification comportementale (comme la désensibilisation systématique) qui sont généralement les solutions les plus recommandées par les spécialistes du comportement.

Dans quelles situations peut-on utiliser les phéromones apaisantes ?

Elles peuvent être un soutien d’appoint dans des situations stressantes ou être associées avec une thérapie comportementale pour améliorer l’état émotionnel de l’animal. Les exemples les plus courants d’utilisation sont :
– Le transport en voiture
– Les visites chez le vétérinaire
– Un changement dans l’environnement de vie (déménagement, nouvel animal, arrivée d’un bébé…)
– La peur des bruits
– L’arrivée du chiot

Comment les utiliser ?

Le diffuseur électrique est recommandé pour l’anxiété généralisée, l’anxiété de séparation ou l’arrivée du chiot à la maison. Il aide votre chien à se détendre pleinement et à se remettre d’épisodes stressants. Placez-le près du lieu de couchage de votre chien. Placez un diffuseur par 50 m2 et évitez d’aérer pour un effet optimal. Si vous placez le diffuseur à coté d’une fenêtre ouverte en permanence, il n’y aura probablement aucun effet. Donc moins il y a d’aération et plus la pièce est petite, plus il y aura d’effet.
Le collier imprégné est utile pour une exposition constante. Cela dit, les phéromones perdent en pouvoir au fil des jours. Je recommande plutôt d’utiliser un bandana sur lequel vous pouvez régulièrement appliquer des phéromones en spray. Le spray est aussi très utile pour les voyages. Vous pouvez en appliquer sur les sièges de la voiture ou sur les parois internes de la boite de transport.

 

Etudes citées:
(1) Mills, D.S., Ramos, D., Estelles, M.G., Hargrave, C. (2006) A triple blind placebo-controlled investigation into the assessment of the effect of Dog Appeasing Pheromone (DAP) on anxiety-related behaviour of problem dogs in the veterinary clinic. Applied Animal Behaviour Science 98: 114-126.
(2) Gaultier, E., Bonnafous, L., Vienet-legué, D., Falewee, C., Bougrat, L., Lafont-Lecuelle, C., Pageat, P. (2008) Efficacy of dog-appeasing pheromone in reducing stress associated with social isolation in newly adopted puppies. Veterinary Record 163: 73-80.
(3) Sheppard, G., Mills, D.S. (2003) Evaluation of dog-appeasing pheromone as a potential treatment for dogs fearful of fireworks. The Veterinary Record 152: 432-436.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *