LES CHIENS SUREXCITÉS, QUI ONT DU MAL À SE DÉTENDRE


Blog, Comportement, Conseils pratiques / dimanche, janvier 12th, 2020

Nombreux sont les chiens qu’on qualifie d’ingérables, hyper-actifs ou ‘réactifs’, parce qu’ils montent en pression rapidement ou intensément. Ils attrapent les vêtements, aboient pour tout et rien, sautent sur les gens, détruisent le jardin, harcèlent les autres chiens, cherchent constamment quelque chose à faire, ont du mal à se détendre … Cet article s’adresse tout particulièrement à ces derniers.

LE NIVEAU DE STRESS OPTIMAL

Stress, excitation ou réactivité, il est important de comprendre que ce sont des phénomènes normaux. Ils sont caractérisés par une activation physiologique qui prépare à l’action – permettant l’adaptation aux différentes conditions internes ou externes. Sans cela, nous ne sommes pas bien vivants.

Selon les activités, différents niveaux de stress influencent la performance. Peu de stress peut causer de l’ennui, le sommeil et de la fatigue. Une excitation élevée est généralement nécessaire pour une activité physique intense. En revanche, un stress trop élevé peut impacter les capacités cognitives et donc, les activités mentales et l’apprentissage. On sait par exemple qu’un niveau élevé de glucocorticoïdes (ex: hormone de stress cortisol) impacte la performance de la mémoire.

Lorsqu’un individu subit un stress élevé trop fréquemment, il peut y avoir des conséquences négatives, que ce soit sur le plan physiologique et comportemental, ainsi que sur l’apprentissage, la concentration et les émotions. Ce stress chronique peut engendrer des perturbations émotionnelles (ex: anxiété, dépression), un burn-out ou une perte de contrôle. C’est souvent le cas pour les chiens qui n’arrivent pas à se poser et ceux qui ont des comportements ‘immodérés’. Leurs comportements traduisent un stress important, qui peut causer des problèmes à court et à long terme. Souvent, ça devient un cercle vicieux; le chien stresse, il a du mal à apprendre ou à se concentrer, il est constamment en recherche d’attention ou d’activité, il y a de la frustration des deux côtés, l’humain entre en conflit avec l’animal et tout cela génère plus de stress.

 

LA RELAXATION POUR LES CHIENS SUREXCITÉS/STRESSÉS ET TRÈS ACTIFS

La capacité de gestion du stress varie en fonction des individus – humains et chiens. Certains seront très stressés dans des situations que d’autres toléreront très bien. Il est essentiel d’essayer de connaître au mieux la balance du stress de son animal et de lui éviter ces montées en pression. Les activités physiques intenses nécessaires (ex: chez les chiens de travail et les sportifs) doivent être couplées à la relaxation et des reprises de calme. Il est essentiel de générer un maximum de calme chez tous les chiens, et particulièrement ceux qui ont du mal à se poser.

QUELQUES CONSEILS:

➡️ Augmenter la distance physique avec un déclencheur est généralement une bonne chose, particulièrement pour les chiens qui stressent beaucoup en promenade. Restez à distance des stresseurs (pour qu’ils provoquent moins de stress), afin d’aider votre chien à mieux les tolérer, progressivement.

➡️ Les chiens qui s’excitent beaucoup lorsqu’on interagit avec eux, peuvent bénéficier d’interactions courtes, très calmes ou très structurées (signal > comportement calme > récompense).

➡️ Les chiens qui ne se posent pas, qui sont souvent qualifiés d’hyper-actifs (généralement à tort, au sens clinique du terme), peuvent bénéficier d’activités calmes et mentalement stimulantes. On fait généralement le contraire en tentant de les fatiguer avec des activités physiques intenses, qui libèrent beaucoup d’adrénaline et augmentent leur stress. Le plus on en fait, le plus le chien en a besoin, ce qui peut devenir très problématique et fatiguant pour l’humain. Cela ne veut pas dire qu’il faut arrêter de le sortir, mais plutôt de privilégier les promenades calmes qui permettent au chien de sentir beaucoup d’odeurs et qui ne les excitent pas trop.

➡️ Bien balancer activité physique et activité mentale. Les deux sont autant nécessaires l’une que l’autre, mais une grosse majorité de chiens manquent de la seconde. Pourtant, elle renforce le calme, la concentration et le contrôle. Pour un chien qui a du mal à se poser, privilégiez les activités mentales, régulièrement à disposition.

➡️ Une communication calme et cohérente engendre des réponses calmes. Une personne qui crie beaucoup, ne doit pas s’étonner si son chien s’énerve aussi. L’éducation est très utile pour mettre en place un meilleur “système” de communication.

➡️ Des activités calmes uniquement; on évite le parc à chiens, on fait des balades calmes qui lui permettent de bien explorer son environnement avec l’odorat (à privilégier plus que tout), on évite les jeux hyper-excitants comme le lancer de balle.

➡️ On peut lui apprendre à aller sur son lit et à s’y détendre (un “pas bouger” peut aider). C’est un entraînement qui favorise la relaxation et qui peut être généralisé à plusieurs situations et lieux.

➡️ NE RIEN FAIRE. On intègre du “time-off” dans tous les contextes. Ce qui veut dire qu’on s’arrête, on ne fait plus rien. En promenade, on se pose sur un banc quelques minutes et on observe le monde. À la maison, on se détend le plus possible. Il est d’ailleurs important d’associer l’intérieur de la maison avec des activités calmes et relaxantes. Si vous jouez constamment avec votre chien, vos pièces de vie deviennent un terrain de jeu où le chien cherche à s’occuper et à être actif.

 

On apprend à se relaxer dans tous contextes, dès le plus jeune âge

Pour finir:

Ce n’est pas une recette miracle, il y a plein d’autres choses qu’on peut faire pour aider un chien à se relaxer.Ce sont des pistes de réflexion, des choses à essayer…
Si vous avez vraiment beaucoup de mal à changer les habitudes de votre chien, contactez un professionnel qui préparera un protocole adapté à votre chien et vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *