LES RÈGLES DU JEU (2/2)


Comportement / samedi, novembre 9th, 2019

La révérence et l’importance des règles

Voici une excellente vidéo dans laquelle le tout aussi excellent Marc Bekoff explique la fonction de la révérence. La vidéo est en anglais, mais voici un petit résumé pour ceux qui ne comprennent pas. Je vous conseille de regarder la vidéo après avoir lu mon texte pour mieux apprécier les images.

Bekoff a appliqué le ‘slow motion’ sur des vidéos de chiens qui jouent ensemble. La vidéo est passionnante à regarder, car il y a beaucoup de signaux à observer.

 

Les chiens ont développé plein de signaux communicatifs permettant de réduire à presque 0, le risque que le jeu tourne à la bagarre. La révérence est utilisée pour dire : “je veux jouer avec toi”, “je ne veux pas me battre, ni te manger, ni te faire du mal”… c’est un signal qui communique de bonnes intentions et qui est spécifique aux séances de jeu. Elle est répétée plusieurs fois, pour verifier que l’autre est toujours partant. Quand les chiens jouent, ils sont souvent synchronisés, au point de faire la révérence exactement au même moment.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que la révérence est exprimée par presque tous les canidés, incluant les loups et les coyotes (vous pouvez le voir dans la vidéo).

➡️ LES RÈGLES DU JEU

Comme l’indique Marc Bekoff, il y a des règles qui régissent le jeu. Les 4 règles basiques, qui sont généralement comprises par les chiens sont :

1/ Demander la permission

En aboyant, ou d’une autre manière, un chien cherche à attirer l’attention de l’autre. Au moment où il capte son attention, il peut faire la révérence pour l’inviter à jouer et demander sa permission. Le jeu ne doit jamais commencer si l’autre ne donne pas son accord.

2/ Avoir de bonnes manières

Mordre trop fort et foncer violemment dans les autres, sont des exemples de mauvaises manières. On voit dans la vidéo que le petit Berger Australien mord son copain trop fort > ce dernier pousse un cri et le jeu s’arrête.

3/ Savoir s’arrêter

Quand un chien se comporte mal (ou quand l’autre lui indique qu’il veut arrêter), il doit comprendre les signaux de l’autre et s’arrêter de lui-même. Il peut éventuellement refaire une demande avec une révérence et avec un peu de chance, elle sera acceptée.

4/ Être honnête (la plus importante)

Un chien qui demande la permission de jouer et qui ensuite ne respecte pas les autres règles, ne se fera pas beaucoup de copains, car refuseront de jouer avec lui. Dans certains cas, cela lui apprendra à mieux jouer et dans d’autres cas, il deviendra encore plus insistant.

 

➡️ Pour savoir comment déceler quand un jeu qui peut mal tourner, lisez mon article précédent (1/2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *