Un chien en appartement ?


div / mercredi, avril 24th, 2019

J’entends souvent dire qu’adopter un chien lorsqu’on vit en appartement est une mauvaise idée. Les arguments les plus courants sont : “pour être heureux, un chien doit avoir un jardin”, “il va s’ennuyer en appartement”, ce n’est pas une race d’appartement”. Le jardin serait donc une condition sine qua non pour adopter un chien. Laissez-moi vous dire tout de suite que je ne suis pas d’accord, et voici pourquoi:

Le jardin est intéressant, S’IL EST STIMULANT

Autant vous dire que ce n’est pas le cas de la plupart des jardins ; il n’y a pas de renouvellement d’odeurs, rien à chercher et à explorer. Il ne faut pas croire que regarder les oiseaux passer, sentir les fleurs et renifler les mêmes odeurs (la plupart étant les siennes) jour après jour va satisfaire le chien! Si on ne rend pas le jardin intéressant, il s’y ennuiera. Et s’il s’ennuie, il va creuser des trous, mordiller les plantes et peut-être même se faire la malle pour aller explorer des territoires plus intéressants. On parle d’enrichir le milieu avec des activités mentalement et physiquement stimulantes, pour répondre aux besoins des chiens et vaincre leur ennui. Cela vaut autant pour le jardin que pour l’appartement.

odorat chien
Sentir de nouvelles odeurs est un besoin très important pour le chien

Les chiens en appartement ont plus de promenades

C’est un fait, les chiens qui vivent en appartement doivent être sortis plusieurs fois par jour pour faire leurs besoins. Lors de ces sorties, même si elles sont parfois courtes, ils ont accès à de nouvelles odeurs, ils rencontrent des congénères, ils se dépensent physiquement. Lorsqu’on a un jardin, il est trop tentant de se dire: “J’ai la flemme de le promener, il fera ses besoins dans le jardin”. Dans ce cas, comment est stimulé le chien? Généralement, il n’a pas plus de stimulation que s’il était resté à l’intérieur. Un chien qui a accès à un jardin, doit également aller se promener tous les jours.

Les chiens qui vivent en appartement sont ‘généralement’ mieux socialisés

Ce qu’il se passe avec les chiots qui grandissent en pavillon, c’est qu’on a tendance à les isoler durant les premières semaines après l’adoption. Généralement, parce qu’on considère qu’ils ne sont pas encore bien protégés contre les maladies qu’ils peuvent attraper à l’extérieur. Pas besoin de les sortir, puisqu’ils font leurs besoins dans le jardin. Avec le chiot d’appartement, on n’a pas vraiment le choix; il est sorti tout de suite pour faire ses besoins à l’extérieur, il rencontre d’autres chiens, les bruits et mouvements de la ville, et des gens qui veulent le papouiller. C’est important à l’âge ou ses expériences* influenceront de manière très importante son développement comportemental (entre 4 et 14 semaines environ).

*Pour rappel : il vaut mieux quelques rencontres très positives, que beaucoup de rencontres désagréables. Durant le processus de socialisation, privilégiez la qualité à la quantité. Pour plus d’informations sur la socialisation => La socialisation du chiot, un apprentissage essentiel à ne pas négliger

 

‼️ Il faut tout de même faire attention à certains aspects de la vie en appartement:

  • Certains chiens ne supportent pas la chaleur d’un appartement. Il fait généralement plus frais dans les pavillons et jardins.
  • L‘apprentissage de la propreté est plus facile et rapide lorsqu’on a un jardin. Lorsqu’on adopte un chiot de 8 semaines, il n’est généralement pas propre, car il n’a pas appris à faire la différence entre “zone toilettes” et “zone propre”. Il n’est pas capable de se retenir très longtemps et il faut donc le sortir toutes les heures. C’est donc bien plus facile de le faire lorsqu’on a un jardin. Certains chiots comprennent même très vite comme demander à y accéder.
  • Les aboiements peuvent causer des problèmes avec les voisins. Et c’est notamment le cas des chiens qui aboient lorsque leurs compagnons humains sont absents. Il est donc important de ne pas négliger la tolérance du chiot à la solitude lorsqu’on vit en appartement. Certaines races ont tendance à beaucoup aboyer, et bien que chaque chien puisse réagir différemment, évitez celles qui ont été sélectionnées pour aboyer. Exemple: le Beagle a la médaille du chien le plus aboyeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *